Veulent-ils vous empêcher de guérir ?

 

Chère lectrice, cher lecteur,

Comment vous sentiriez-vous si on vous retirait un organe, et que vous appreniez ensuite que ce n'était pas nécessaire ? Vous auriez pu traiter le problème avec un remède naturel... mais personne ne vous l'avait dit.

C'est ce qui arrive chaque année à des milliers de personnes faussement diagnostiquées d'un cancer du sein ou de la prostate. De même, les maladies résistant aux antibiotiques font de plus en plus de victimes alors qu'elles peuvent souvent être guéries par des traitements alternatifs comme l'argent colloïdal ou certaines huiles essentielles.

C'est pour vous éviter ce type de tragédies que nous publions le mensuel Alternatif Bien-Être.

Main dans la main avec l'industrie pharmaceutique, la médecine officielle impose des protocoles de plus en plus lourds et dangereux. Par contre, elle n'hésite pas à vous cacher – vous interdire ! – des solutions naturelles, simplement parce qu'elles n'entrent pas dans ses schémas de pensée :

Des chercheurs viennent de découvrir qu’une forme de curcuma phospholipidique peut supprimer les douleurs de l’arthrose. On sait depuis des siècles que la racine de bardane soigne l'acné. Les nouvelles recherches sur la vitamine D concluent qu'elle est efficace contre la sclérose en plaques.

Ces produits naturels sont sans danger. Mais aujourd'hui, ces mêmes maladies sont traitées avec :

On déplace les problèmes, sans les résoudre. On fait parfois pire. Et c'est pour revenir à une médecine naturelle, de bon sens, respectueuse du corps, que je vous propose de vous abonner à l'essai, pour un an, à Alternatif Bien-Être.

Alternatif Bien-Être n'est pas un « magazine de santé »

Nous ne sommes pas un magazine de santé. Vous ne trouverez dans nos pages aucune publicité ni photo retouchée. Notre but n'est pas de vous faire rêver mais de vous apporter des solutions concrètes, faciles à comprendre, rapides à mettre en œuvre, et naturelles pour :

Car ne vous y trompez pas : il existe vraiment des espoirs de guérison pour toutes les maladies, à partir du moment où vous sortez des sentiers battus de la médecine officielle.

Plus de 250 percées majeures... ignorées de la plupart des médecins

Sur les dix dernières années, notre équipe a publié plus de 250 percées majeures capables de réduire la douleur et soigner des maladies pour des millions de personnes.

Elles peuvent venir d'Amazonie, d'Inde, de Chine, des Etats-Unis... ou d'une équipe de chercheurs tout près de chez vous.

Votre médecin lui-même n'en sera pas informé avant des années : la procédure d'agrément des nouvelles thérapies dure aujourd'hui quinze ans en moyenne.

Mais vous pouvez décider aujourd'hui de rejoindre les lecteurs d'Alternatif Bien-Être et vous aurez accès aux dernières découvertes naturelles pour soigner les maladies cardiaques, le cancer, le diabète, l'arthrose, les problèmes de prostate, d'incontinence, d'angoisse, de dépression, de perte de mémoire, de peau, de vue, de cheveux, de sommeil, vous pouvez continuer la liste !

Protégez-vous de la désinformation médicale

La grande majorité de nos lecteurs, toutefois, ne sont pas malades. Ils lisent Alternatif Bien-Être parce que :

Thérapies quantiques, médecine cellulaire, médecines orientales : avec Alternatif Bien-Être, vous saurez désormais précisément quoi attendre de chacune de ces disciplines. Face à tout problème, vous serez dirigé vers une solution ciblée. Votre famille, vos amis sauront qu'ils peuvent compter sur vous pour les éclairer dans cet univers si riche.

Profitez de tout l'éventail des médecines

Car à côté des nouvelles médecines, nous donnons la parole à des herboristes et des guérisseurs des traditions les plus diverses et les plus anciennes : usage des « simples », médecine ayurvédique, acupuncture, médecine médiévale d'Hildegarde de Bingen, art traditionnel des rebouteux et même chamans et tireurs de feu.

Quoi qu'en pensent les absolutistes de la médecine moderne, nos ancêtres ont été soignés pendant des siècles par des personnes qui avaient une habileté à remettre en place les « nerfs froissés » et les « tendons qui sautent », à « dénouer les muscles », soigner les foulures, les articulations démises et même les fractures. Cataplasmes, infusions et décoctions étaient couramment utilisés avec des effets.

Avoir voulu faire table rase de ces savoirs ancestraux a entraîné un gâchis colossal, de même qu'il est scandaleux d'étouffer les nouvelles réussites de la nutrithérapie, en phytothérapie et en décodage biologique. C'est condamner des milliers de patients à souffrir alors qu'une solution naturelle est peut-être à portée de la main.

Et c'est pour lutter contre cette nouvelle forme d'obscurantisme médical qu'Alternatif Bien-Être existe. En lisant notre revue, nos lecteurs ont pu découvrir des solutions aussi diverses que :

Nous mettons également en garde nos lecteurs contre des produits courants qui présentent un danger pour la santé.

Remplacer les produits dangereux qui sont chez vous par des alternatives saines

Vous avez peut-être remarqué, que, pour remplacer l'aluminium dans les déodorants, les fabricants proposent des produits à la pierre d'alun. En réalité, la pierre d'alun, toute naturelle qu'elle soit, contient exactement les mêmes sels d'aluminium, et présente donc les mêmes dangers pour le cancer du sein !

Nous suivons pour vous les derniers résultats des études de toxicologie. Vous savez ainsi à quoi vous en tenir sur les additifs alimentaires (colorants, conservateurs...), les plastiques et les cosmétiques. Le bisphénol A et les parabens sont souvent remplacés par des produits moins médiatisés, mais plus dangereux pour le corps. Nous vous indiquons les alternatives saines.

Si vous décidez de vous abonnez dès aujourd'hui, je peux vous faire bénéficier de 3 cadeaux de bienvenue.

Profitez de notre offre spéciale du moment

En vous abonnant dès aujourd'hui à Alternatif Bien-Être, je tiens à vous informer que je peux vous faire bénéficier de 3 cadeaux.
   
Vous y découvrirez la fabuleuse histoire de l'île anticancer, l'alimentation qui protège du cancer, comment provoquer le suicide des cellules cancéreuses, comment purifier et détoxifier votre organisme, les compléments alimentaires pour accompagner une chimio, les analyses sanguines qui vous indiquent si vous risquez de développer un cancer, comment corriger vos éventuels déséquilibres, la vérité sur les phyto-œstrogènes, ainsi que tout ce qu'il faut savoir et faire si on vous découvre un cancer du sein ou de la prostate (les deux cancers les plus fréquents).

Vous découvrirez comment le stress, s'il ne « fabrique » pas le cancer, contribue fortement à son développement.

Depuis l'épice anti-cancer dans votre armoire jusqu'à la gestion des équilibres hormonaux, vous bénéficierez des petits gestes du quotidien comme des dernières avancées de la science.
Toutes ces informations, recueillies patiemment auprès de grands experts, vous seront précieuses pour prévenir le cancer comme pour vivre avec et le guérir.
Car aujourd'hui, un cancer n'est plus synonyme de fin de vie.
 
  • 2ème cadeau : le numéro du mois en cours
 
Pour vous faire immédiatement une idée du travail de l’équipe d’Alternatif Bien-Être, je vous envoie dès aujourd’hui le numéro du mois en cours. Vous le recevrez avec votre email de confirmation au format électronique.
 
 
 
Pendant 3 mois vous recevez Alternatif Bien-Être avec la possibilité d’annuler votre abonnement et d’être intégralement remboursé. Faites l’essai, nous vous garantissons le remboursement de votre abonnement si vous n’êtes pas satisfait : aucune question ne vous sera posée.  

Vous ne prenez aucun risque

Cela ne vous engage à rien. Vous ne prenez aucun risque. Prenez le temps de tout lire, de tout consulter, d'essayer nos solutions. Pendant trois mois, si vous n'êtes pas plus que satisfait de votre choix, vous pourrez résilier votre abonnement et être intégralement remboursé.

Si vous vous abonnez depuis l'Europe, vous bénéficiez aussi d'une double garantie supplémentaire grâce à la nouvelle norme européenne de paiement SEPA :

Alternatif Bien-Être existe aussi en format papier

La version électronique est l'option la moins chère que nous puissions vous offrir mais, moyennant un supplément, vous pouvez aussi recevoir chaque mois Alternatif Bien-Être chez vous en format papier, imprimé, par la Poste.

Chaque numéro fait 32 pages. Cela peut donc être long et fatiguant à lire sur écran. L'imprimer peut coûter cher, à la longue, et il n'est pas toujours facile d'archiver des feuilles volantes.

Nous vous envoyons donc, si vous le souhaitez, vos numéros d'Alternatif Bien-Être en format papier, reliés, bien exécutés. Ce sera pour vous plus agréable à consulter et plus facile à conserver.

Toutefois, l'imprimer, le mettre dans une enveloppe adressée à votre nom, et payer le timbre pour la France nous coûte 1,25 euros par numéro, ce qui nous oblige à vous demander une participation supplémentaire de 15 euros par an (douze numéros). L'abonnement papier coûte donc 34 euros (offre spéciale avec paiement SEPA en format électronique), plus 15 euros, soit en tout 49 euros par an.

Nous vous proposons aussi de recevoir Alternatif Bien-Être au format papier en Europe et dans le monde entier. Il faut alors compter un coût supplémentaire d'acheminement selon le pays dans lequel vous vous trouvez.

Dans tous les cas, vous bénéficiez bien sûr aussi de la garantie de remboursement intégrale pendant trois mois,

PLUS le nouveau numéro d'Alternatif Bien-Être (que vous recevrez sur votre messagerie immédiatement après vous être abonné)

PLUS le Grand Dossier Anti-Cancer (que vous recevrez aussi immédiatement sur votre messagerie).

Ceci est à tout point de vue la meilleure offre que nous puissions faire pour accueillir les nouveaux lecteurs d'Alternatif Bien-Être. Je vous remercie et espère pouvoir vous souhaiter, dans quelques minutes, la bienvenue parmi les lecteurs d'Alternatif Bien-Être. Je vous encourage à en profiter aujourd'hui.

 

A très vite,

Jean-Marc Dupuis


 
**********************

SNI Editions SA, am Bach 3, 6072 Sachseln.
Pour toute question, merci d'adresser un message à contact@santenatureinnovation.com
ou bien par téléphone au +33 (0) 1 58 83 50 73