Alzheimer, ce remède qu’on vous cache
 
Si l'un de vos proches est atteint de la maladie d'ALZHEIMER,
procurez-vous dès maintenant ce numéro des
CHOCS d'ALTERNATIF BIEN-ÊTRE
 
Les enquêteurs d'Alternatif Bien-Être on fait une découverte de la première importance
 
Il s’agit d’un traitement naturel élaboré par des médecins californiens qui a permis de guérir 8 patients sur 10 d’un groupe de malades d’Alzheimer.
 
Cette découverte me paraît tellement cruciale que j'ai décidé de lui consacrer un numéro entier des CHOCS d'Alternatif Bien-Être et de vous l'envoyer GRATUITEMENT.
 
Dans quelques instants je vous indiquerai précisément ce que vous devez faire pour prendre possession de ce document exceptionnel.
 
Ce traitement a été baptisé le « protocole M ».

Il se compose de 36 points dont tout malade d’Alzheimer peut profiter sans reverser le moindre sou à Big Pharma.

Encore plus simple : vous pouvez également utiliser ce traitement de façon préventive si vous ne voulez pas développer la maladie.

Vous vous dites « ça doit être contraignant, ça n’est sans doute pas pour moi » ?

Eh bien c’est exactement le contraire ! 

Car le plus incroyable c'est la façon dont ces médecins sont parvenus à leurs résultats

Pour arriver à ce résultat :

  1. Ils n’ont pas utilisé de médicaments.
  2. Ils n’ont pas mis au point de nouvelle méthode chirurgicale.
  3. Ils ont utilisé un protocole simple et 100% naturel en 36 points, qui le rend accessible à tous.

Pourquoi n’avez-vous jamais entendu parler du « protocole M » ?

Parce que ce traitement s’oppose aux 80 médicaments anti-Alzheimer totalement inefficaces de Big Pharma, qui rapportent des milliards.

Les lobbyistes de Big Pharma ont manipulé les médias et la communauté médicale pour faire taire les chercheurs. En enterrant leur découverte ils pouvaient continuer à vendre leurs produits.

Ils ont réussi à dénigrer le « protocole M » en utilisant les méthodes de propagande très organisées.

Leur procédé a été simple : ils ont dit que l’échantillon de malades traités n’était « pas représentatif ». Cela veut dire qu’il n’y avait pas assez de patients pour prouver son efficacité.

Et donc que le traitement ne pouvait pas être mis à disposition !

Pour eux, 8 malades guéris sur 10 ça n'est pas une preuve d'efficacité !!

Du coup, les grands médias n’en ont pas parlé.

Et même il est très probable que votre médecin n’en ait pas entendu parler (posez-lui la question néanmoins en cas de doute.)

Or ce traitement novateur a été élaboré par une équipe médicale américaine de renommée mondiale, financée par une des plus prestigieuses universités américaines. Il a été préparé pendant des années et testé méthodiquement pendant des mois avant d’aboutir en 2014.

Sur un panel de 10 patients atteints d’Alzheimer ayant reçu le « protocole M » la maladie a été inversée chez huit d’entre eux, qui en sont sortis cliniquement guéris. Un neuvième ayant simplement vu l’évolution de sa maladie arrêtée. Seul le dixième n’a pas vu d’amélioration de son état.

Thomas, 69 ans, faisait partie du groupe traité par le « protocole M ». Directeur d’une petite entreprise, il travaillait encore quand il a découvert sa maladie. Il ne pouvait plus se souvenir des noms et visages de ses employés.

Un jour, il lut 6 chapitres d’un livre d’affilée et s’aperçut qu’il avait déjà lu ce livre 15 jours plus tôt. Il passe un examen neurologique qui lui révèle que ses capacités cognitives sont tombées à 17% de la norme.

Il apprend aussi que sa dégradation est très rapide…

Il n’a plus d’autre choix que de suspendre l’activité de son entreprise.

Après 10 mois de traitement, les symptômes de Thomas se sont inversés. Sa mémoire est revenue. Il peut se souvenir des noms et visages de ses salariés, sans s’y prendre à deux fois. Il passe un nouveau scanner : ses capacités sont remontées à 84%.

Médicalement parlant, son Alzheimer est guéri

Une mère de trois enfants de 49 ans, Christine, avait perdu l’usage des trois langues qu’elle parlait parfaitement ; elle fut diagnostiquée « Alzheimer précoce ». Elle éprouvait des difficultés à trouver ses mots et à reconnaître les visages.

Le pire fut la semaine où elle laissa 9 fois le gaz de la cuisinière allumé. Ça n’était plus seulement embarrassant pour elle, ça devenait dangereux.

Christine suivit pendant plusieurs mois le « protocole M ». Ses compétences en lecture et en reconnaissance faciale s’améliorent. Ses capacités en langues étrangères reviennent. Après neuf mois, elle n'avait plus aucun signe de déclin cognitif. Ses enfants n’en croyaient pas leurs yeux, eux qui s’étaient habitués à tout vérifier derrière elle.

Un homme de 57 ans, Dominique, avait perdu son emploi de programmeur informatique en raison de problèmes de mémoire. Il lisait des pages sur son ordinateur et arrivé en bas d’une page il oubliait complètement de quoi traitait le document.

Un tel phénomène vous est-il déjà arrivé ?

Ça fait vraiment peur quand on s’en rend compte…

Après une succession d’arrêts maladies, Dominique fut licencié. Il perdit ensuite sa capacité à jouer de la guitare. C’était son seul loisir. Il devint silencieux et renfermé, quasiment coupé du monde. Son médecin pensa qu’il était dépressif. Au bout de quelque temps il passa un scanner et apprit qu’il avait la maladie d'Alzheimer.

Dominique fut retenu pour le « protocole M ». Sa mémoire s’en trouva améliorée en 5 mois, ainsi que son jeu de guitare. Il n’est jamais complètement revenu à 100% des capacités normales mais il n’en est pas loin. Il a retrouvé du travail et le bonheur de vivre. Le traitement a fait bien davantage qu’interrompre sept années de déclin cognitif : il a inversé les symptômes de Dominique.

Avec de tels résultats…

... on ne parle plus de ralentir le déclin mental - mais peut-être de le STOPPER et L'INVERSER

Le succès du « protocole M » fut tellement retentissant que leurs confrères et les biologistes de la maladie ont commencé à chuchoter le mot « guérison » …

Et pourtant le « protocole M » n’a pas été révélé aux malades ni mis à disposition des médecins. Il a été scandaleusement enterré par Big Pharma.

Imaginez-vous retrouver vos facultés mentales COMPLETES – votre mémoire, votre intelligence, votre rapidité d’esprit, même votre sens de l’humour…

Imaginez ceux que vous aimez… redevenir la personne qu’ils étaient avant… en quelques mois…

Leurs souvenirs effacés qui reviennent… leur brouillard mental qui disparaît… leur clarté de pensée retrouvée…

Imaginez tous les bons moments que vous pourriez passer avec eux… tous les rires… les dîners familiaux… imaginez-vous… les regarder dans les yeux et comprendre qu’ils sont de retour, devant vous, comme ils étaient avant.

Ces médecins, et l'institut qu'ils dirigent, sont des héros qui méritent le Prix Nobel pour leurs travaux

 

Le chercheur californien qui a mis au point le « protocole M »



La meilleure nouvelle, la voici : je vais vous donner un moyen simple d’accéder au « protocole M » intégral en quelques clics.
 

Dans quelques instants seulement, vous pourrez le réserver et le recevoir gatuitement.


Aujourd’hui ignoré par la plupart des médecins, le « protocole M » pourrait devenir demain le manuel de guérison des Alzheimer précoces.

Grâce à cette parution, vous apprendrez que pour inverser un début d’Alzheimer il faut :

A ce stade, cher lecteur, vous allez peut-être me le reprocher mais je suis obligé de marquer une pause. 

Je ne peux détailler davantage ce fameux « protocole M » sans m’attirer les reproches des courageux chercheurs alternatifs dont je vous ai parlé plus haut.

Ils ont couru des risques et engagé des dépenses importantes pour réunir ces informations.

Ils m’ont donc demandé de ne pas les diffuser à tout-vent via ma lettre gratuite Santé Nature Innovation mais de les réserver à nos lecteurs les plus motivés.

Pour recevoir ce dernier numéro des CHOCS, il vous suffit d'accepter notre offre d'abonnement sans engagement ET 100% Satisfait et Remboursé au journal Alternatif Bien-Être.

Alternatif Bien-Être, une revue confidentielle

Alternatif Bien-Être n'est pas diffusé en kiosque, c'est une revue qui circule uniquement de bouche à oreille.

Et pourtant, elle est devenue, de très loin, la plus grande publication de santé naturelle du monde francophone, et probablement une des plus grandes du monde également.

Mais ce n’est pas seulement pour les 36 points du « protocole M » ou les autres cadeaux de notre offre découverte que je vous invite à rejoindre le cercle de nos lecteurs.

Tous les mois Alternatif Bien-Être offre de nombreuses solutions santé inédites comme par exemple :

La ruche, gisement secret de produits naturels pour guérir

C’est un autre dossier passionnant que notre équipe de rédaction a eu le plaisir de mettre à disposition de nos lecteurs dans l'un des derniers numéros d’Alternatif Bien-Être : la ruche, gisement secret de produits naturels pour guérir.
 
Le professeur Roch Domerego est inconnu du grand public. Il est inconnu de la quasi-totalité des médecins (posez la question à votre praticien en cas de doute).
 
Il a pourtant été pendant 14 ans le vice-président de la Commission Apimondia dont le but est de faire reconnaître les propriétés thérapeutiques des produits de la ruche auprès du monde médical.
 
Soigner avec le miel, la propolis (une résine antibiotique naturellement fabriquée par les abeilles), le pollen, la gelée royale ou la cire (pour les cataplasme) est pourtant une des plus anciennes et des plus importantes traditions médicinales de l’humanité. Ces pratiques remontent au bas mot à des dizaines de milliers d’années. On en a retrouvé de nombreuses traces dans les momies égyptiennes, notamment.
 
Pourtant, aujourd’hui, le miel est pour ainsi dire banni des hôpitaux, des pharmacies et des ordonnances des médecins.
 
Pourquoi ?
 
Pas à cause d’une absence de preuve ou une absence d’efficacité.
 
C’est encore une question d’intérêts économiques et financier : le travail des abeilles et les produits de la ruche sont pour ainsi dire gratuits. C’est un don de la Nature fait à l’Homme.
 
Personne ne peut vendre du miel ou des produits de la ruche dix ou cent fois leur prix aux malades, et c’est pourquoi ce commerce n’intéresse pas les circuits médicaux conventionnels.
 
Avec Alternatif Bien-Être, vous accumulerez progressivement de nombreuses connaissances souvent inconnues du grand public. Voici un autre exemple : 

Tabac : arrêtez de fumer en lisant ce simple article !

Dans un autre numéro d'Alternatif Bien-Être, nous avons révélé le secret inavouable qui se cache derrière tout fumeur – et que le fumeur se cache à lui-même.

Ce secret est politiquement incorrect. Personne n’oserait le publier dans un magazine « bien comme il faut » ni en parler à la radio ou à la télévision, en ces temps de fausse liberté, ou tout le monde proclame que « tout est permis » pour mieux dissimuler le fait que nous sommes de plus en plus asservis, enchaînés.

Les ventes de cigarettes sont passées de 100 millions en 1880 à 1 milliard en 1900 : dix fois plus en dix ans.

Mais les ventes ont ensuite été multipliées par 6000 pour passer à 1000 milliards en 1940, puis à 6000 milliards aujourd’hui.

Une telle évolution est totalement inédite et il faudrait être bien naïf pour l’attribuer au hasard ! Au contraire, des raisons extrêmement précises, et totalement inavouables, sont derrière ce phénomène.

Il n'est plus possible aujourd'hui de trouver des exemplaires de ce numéro car les stocks sont épuisés... Mais sachez que dans toute autre publication qu’Alternatif-Bien-Être, cet article aurait été agressivement censuré !!

« J’ai testé le Rolfing, le massage qui réorganise le corps »

Dans chaque numéro d’Alternatif Bien-Être, notre spécialiste Emmanuel Duquoc teste pour vous une méthode, un stage, une formation à une thérapie nouvelle, « parallèle » voire « ésotérique » pour vous dire le vrai et le faux qui se cachent derrière.

Il se rend aux stages, expérimente en personne la thérapie, et la met au défi de tenir ses promesses.

Dans ce numéro, il est allé tester auprès de Michel Ginoulhac, praticien de Rolfing depuis 42 ans, cette thérapie censée vous rendre « un corps fluide, léger, équilibré, sans douleur ni raideur, à l’aise avec lui-même et dans son rapport avec les forces de la gravité ».

Cette méthode fut développée par Ida Rolf, biochimiste américaine fondatrice de l’Intégration Structurelle (d’où le nom Rolfing).

L’hypothèse qui fonde le Rolfing est que les événements émotionnels et physiques stressants créent des tensions musculaires qui désorganisent le corps, lui faisant quitter son axe vertical originel.

Ce défaut de posture serait à l’origine du manque d’énergie, du souffle courte, du mal-être des douleurs chroniques dont souffrent les personnes qui semblent « porter le poids du monde sur leurs épaules », qui sont « accablées de soucis » ou « écrasées par le chagrin », toutes expression qui évoquent justement le fait que les problèmes émotionnels ont un effet direct sur la posture.

Emmanuel Duquoc raconte sa panique lors de la première séance de Rolfing, où le thérapeute lui enfonce les mains dans les fibres musculaires, comme s’il cherchait à pénétrer à l’intérieur de son corps. Il hésite entre crier, appeler au secours, se débattre, tenir bon, ou se laisser aller à un fou rire… Finalement lui apparaît la seule solution possible pour résister à la douleur : tout lâcher.

« Comme s’il pressentait la délivrance, mon corps obéit aussitôt et n’oppose plus aucune résistance à la main qui pénètre au cœur de mes muscles. Ma reddition est totale. Je m’abandonne, simplement conscient de mes sensations. L’effet est immédiat. Après les soubresauts, les gémissements, les halètements, le fou rire, vient une détente aussi complète que soudaine. De quasi-insupportable, l’expérience est devenue agréable. Les mains du soignant ne rencontrent plus d’opposition et j’ai finalement la perception qu’elles n’agressent plus mais déverrouillent, desserrent et détendent. »

Et en effet, après plusieurs séances, bingo : Emmanuel Duquoc peut constater sur les photos que son corps s’est détendu et a repris une posture droite, naturelle. Son expérience rejoint celle de Benjamin, un violoniste professionnel passé entre les mains lui aussi de Michel Ginoulhac. Sur les photos, l’optimisation est flagrante. Mais il témoigne aussi que son violon n’avait « plus le même son » après les séances. « C’était une sonorité plus timbrée, d’une qualité jamais entendue auparavant. La raison, c’est que ma façon de me tenir avait complètement changé… »

Une multitude de problèmes de santé peuvent être résolus, comme la digestion, les douleurs musculaires, les maux de tête, la fatigue, la dépression…

Dans cet article, bien sûr, nous vous indiquions aussi comment trouver un bon praticien de Rolfing près de chez vous.

Cette population ne porte pas de lunettes

Des chercheurs australiens ont découvert en 2012 que les habitants de l’île de Norfolk (Océan Pacifique) présentaient un taux de myopie très inférieur à celui des autres populations du monde.

En affinant leur recherche, ils se sont aperçus que cette résistance à la myopie était surtout caractéristique d’une partie très spéciale de la population de l’île.

En fouillant l’arbre généalogique de ces personnes, les chercheurs sont tombés de leur chaise ! Ces « yeux parfaits » descendent en effet des rescapés de l’un des plus célèbres épisodes de l’histoire de la Marine : les révoltés du Bounty.

En France 40% de la population est concernée par les problèmes de myopie. Ce phénomène ne fait qu’augmenter avec l’utilisation quasi permanente des écrans.

Notre chroniqueur Pierre Lance explique dans ce numéro d’Alternatif Bien-Être les leçons que vous pouvez tirer de cette découverte.

Selon lui tous les myopes peuvent se guérir eux-mêmes grâce à une gymnastique des yeux très précise !

Mais à côté des solutions pratiques pour vous aider à prendre soin de votre santé et de celle de votre entourage, il y a une autre raison pour laquelle Alternatif Bien-Être existe.

Protégez-vous des « fake news » du lobby pharmaceutique

Vous en avez sans doute entendu parler, Alternatif Bien-Être a secoué le monde de la santé naturelle au mois de juin en révélant le nom d’une substance naturelle fortement dénigrée par les autorités de santé, souvent même présentée comme un poison, mais qui en réalité permettrait :

Et pourtant, cette substance est diabolisée par tout le monde : médias, médecins, laboratoires pharmaceutiques, et même de nombreux thérapeutes de la santé naturelle.

Cette campagne de désinformation est tellement intense que vous connaissez par cœur le nom de cette substance…

Ses bienfaits sont tels qu’elle est discrètement utilisée dans de nombreux médicaments très coûteux et très rentables pour l’industrie pharmaceutique, contre les maladies du cœur, l’hypertension, le stress.

Mais Big Pharma ne mentionne jamais cette substance sur les notices de peur de trahir ce précieux secret. 

C’est pour dévoiler au grand jour ce genre de « fake news » qu’Alternatif Bien-Être existe aussi !

Rencontrez un aventurier de la santé naturelle

Le rédacteur en chef d’Alternatif Bien-Être, Rodolphe Bacquet, est l’un de ces combattants de la santé naturelle qui n’hésitent pas à sortir des sentiers battus pour découvrir de nouveaux remèdes ou de nouveaux protocoles naturels. 


Peut-être, le connaissez-vous, il est l’un des experts des zones bleues, qu’il a parcourues de long en large à travers le monde.

Les zones bleues sont ces régions où l'on vit 10 à 20 ans plus longtemps, et en meilleure santé, que partout ailleurs sur la planète.

Il connaît sur le bout des doigts le mode de vie des "champions" de ces régions, les centenaires de l'archipel d'Okinawa, au Japon.

C’est lui qui, en allant sur place, a créé avec Jean-Paul Curtay, l'un des experts les plus connus dans le domaine de la nutrition, le programme Les secrets des centenaires d’Okinawa.

Rodolphe Bacquet est également le concepteur d'une méthode pour jeûner chez soi en toute sécurité, La Méthode Uhl, élaborée avec un expert français du jeûne et de la détox.

Pour élaborer tous les mois Alternatif Bien-Être, il s'est entouré d'une équipe d'experts...

... indépendants, courageux et expérimentés

À ce jour, cette équipe d'experts est la seule qui ose braver le "médicalement correct" imposé par les Autorités de santé.

A contre-courant de la pensée officielle, nos experts vous font découvrir tout l'éventail des médecines du monde.

Y compris les plus lointaines ou les plus anciennes comme l'acupuncture ou la médecine médiévale d'Hildegard de Bingen.

Car n'en déplaisent aux idéologues de la médecine moderne, ce n'est pas parce que certaines méthodes sont "non conventionnelles" qu'elles sont inefficaces !

Nos experts combattent les idées reçues qui privent les patients de vraies solutions

Voici cette équipe.
 
La naturopathe et réflexologue Annie Casamayou. Elle est membre de l’association professionnelle OMNES (Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Éducation Sanitaire) et spécialiste de biologie nutritionnelle. Tous les mois, elle signe des dossiers complets pour combattre les grandes maladies d'aujourd'hui comme l’arthrose, l’eczéma, Alzheimer, Parkinson, le diabète. A chaque fois Annie Casamayou vous donne accès à une multitude de solutions pratiques.
  Le journaliste, écrivain et expérimentateur de l’extrême Emmanuel Duquoc. Sa spécialité consiste à tester lui-même de nouvelles pratiques thérapeutiques ou de bien-être. Méthodes fiables ou supercheries, grâce à lui, vous saurez à quoi vous en tenir quand on vous parlera de Rolfing, de Mouvement régénérateur, de caisson d’isolation sensorielles, de yoga du froid, de biodanza, de Méthode Alpé, de l’émetteur de Chi, du Grounding ou de l’Aikishintaiso…
  La journaliste d’investigation et spécialiste en biologie cellulaire et physiologie végétale Céline Sivault. Elle n’a pas son pareil pour décrypter les publications des grandes revues scientifiques telles que Nature ou Plos One, incompréhensibles pour le commun des mortels, et dénicher les remèdes qui peuvent changer votre santé. Ses enquêtes ont notamment alerté les lecteurs d’Alternatif Bien-Être sur les mensonges des industriels du sucre, les 42 médicaments qui détruisent nos os ou les mystifications autour de l'argent colloïdal.
 
  L’écrivain, journaliste et philosophe Pierre Lance. Auteur d’une série de quatre livres, « Savants maudits, chercheurs exclus », c’est un grand porte-parole des techniques de santé alternatives étouffées par les autorités de santé. Il est membre du comité scientifique de l’AIMSIB (Association internationale pour une médecine scientifique indépendante et bienveillante). Sa chronique mensuelle est réputée pour son engagement et son franc-parler.
  La phytothérapeute et nutritionniste Caroline Gayet. Formée auprès du plus grand herboriste français, Michel Pierre, avec lequel elle a co-signé plusieurs ouvrages, elle partage son activité entre son activité de consultation dans son cabinet de phytothérapie, et l’herboristerie du Palais-Royal, où l’on se presse pour ses conseils. Elle partage chaque mois dans Alternatif Bien-Être son expérience de phytothérapeute, qu’elle éclaire des dernières découvertes scientifiques. 


En temps normal, bénéficier des conseils-santé de tels experts vous coûterait des fortunes.

En vous abonnant à Alternatif Bien-Être vous prenez connaissance de la crème de la santé naturelle à partir de… 1.58€ par mois.

4 cadeaux pour les nouveaux lecteurs d’Alternatif Bien-Être

En vous abonnant aujourd'hui à Alternatif Bien-Être, je peux vous faire bénéficier de 4 cadeaux. 

En faisant un essai aujourd’hui à Alternatif Bien-Être, vous allez bénéficier d’une réduction spéciale sur le prix de votre abonnement !

Un an d’abonnement, soit douze numéros (plus les cadeaux), ne vous reviendra qu’à 19 euros (au lieu de 39 euros) satisfait ou rembourser si vous choisissez la version électronique.

C’est un prix absolument symbolique, pour une revue de cette richesse et de cette qualité.

Je précise bien, car on me pose souvent la question, que le prix est de 19 € pour une année entière d’abonnement soit 12 numéros.
 

Pendant 3 mois vous recevez Alternatif Bien-Être avec la possibilité d’annuler votre abonnement et d’être intégralement remboursé. Faites l’essai, nous vous garantissons le remboursement de votre abonnement si vous n’êtes pas satisfait : aucune question ne vous sera posée.
  

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le "protocole M" dont nous parlons au début de ce message est publié in extenso dans le dernier numéro des CHOCS d'Alternatif Bien-Être. Vous le recevrez en cadeau de bienvenue au format électronique dans les 24 heures qui suivent votre inscription.
 



Vous y découvrirez la fabuleuse histoire de l'île "anti-cancer", l'alimentation qui contribue à protéger du cancer, comment agir pour combattatre les cellules cancéreuses, comment purifier et détoxifier votre organisme, les compléments alimentaires pour accompagner une chimio, les analyses sanguines qui vous indiquent si vous risquez de développer un cancer, comment corriger vos éventuels déséquilibres, la vérité sur les phyto-œstrogènes, ainsi que tout ce qu'il faut savoir et faire si on vous découvre un cancer du sein ou de la prostate (les deux cancers les plus fréquents).

Vous découvrirez comment le stress, s'il ne « fabrique » pas le cancer, contribue fortement à son développement.

Depuis l'épice "anti-cancer" dans votre armoire jusqu'à la gestion des équilibres hormonaux, vous bénéficierez des petits gestes du quotidien comme des dernières avancées de la science.

Toutes ces informations, recueillies patiemment auprès de grands experts, vous seront précieuses pour  tenter de prévenir au mieux le cancer comme pour vivre avec et le combattre.

Car aujourd'hui, un cancer n'est plus nécessairement synonyme de fin de vie.  

Facile et amusant à lire

Si vous n'avez aucune notion de médecine ni de biochimie, c'est une raison de plus de vous abonner à Alternatif Bien-Être : malgré sa rigueur scientifique, notre revue est spécialement prévue pour les personnes qui n'ont pas de formation médicale avancée. 

Chaque fois qu'un remède est présenté, Alternatif Bien-Être vous indique précisément où le trouver, sous quelle forme le prendre, en quelles quantités, quels intervalles, pendant combien de temps, et les résultats à en attendre. Sans jamais recourir à des mots compliqués. 

Attention, les résultats ne sont jamais garantis ; les êtres humains ne sont pas des machines, et toute personne qui prétendrait qu'elle a la solution pour vous à 100 % doit malheureusement être considérée comme non-fiable. 

Toutefois, il n'y a pas de raison valable de vous priver a priori d'une information qui pourrait avoir une importance décisive pour vous. Car la nature regorge de trésors insoupçonnés, et chaque année apporte son lot de nouvelles découvertes. 

Message important concernant la sécurité

Dans un contexte de cybercriminalité grandissante nous nous devons de vous garantir une sécurité de paiement maximale.

C’est pourquoi nous avons décidé de vous proposer le moyen de paiement le plus sûr que vous puissiez trouver sur Internet. En collaboration avec notre banque, nous avons adapté notre système informatique pour vous faire bénéficier du paiement SEPA. 

La norme SEPA est aujourd’hui adoptée par les plus grandes sociétés de l’Union européenne comme EDF ou ENGIE (ex GdF). Elle sécurise à 100% les transactions électroniques sans que vous ayez besoin d’utiliser votre carte bancaire. 

En optant pour le paiement SEPA, votre compte bancaire ne sera pas prélevé directement par Santé Nature Innovation mais par le tiers de confiance le plus sûr qui soit : votre banque. Votre paiement se fait directement entre votre banque et la nôtre. 

La norme SEPA favorise également le remboursement de votre achat si vous n’êtes pas satisfait. Pendant 8 semaines vous pouvez demander le remboursement de votre achat à votre banque. 

Ajoutée à la garantie « Satisfait ou Remboursé » de Santé Nature Innovation, la norme SEPA constitue donc pour vous une double garantie de remboursement

Alternatif Bien-Être existe aussi en format papier

La version électronique est l'option la moins chère que nous puissions vous offrir mais, moyennant un supplément, vous pouvez aussi recevoir chaque mois Alternatif Bien-Être chez vous en format papier, imprimé, par la Poste.  

Chaque numéro fait 32 pages. Cela peut donc être long et fatiguant à lire sur écran. L'imprimer peut coûter cher, à la longue, et il n'est pas toujours facile d'archiver des feuilles volantes.  

Nous vous envoyons donc, si vous le souhaitez, vos numéros d'Alternatif Bien-Être en format papier, reliés, bien exécutés. Ce sera pour vous plus agréable à consulter et plus facile à conserver. 

Toutefois, l'imprimer, le mettre dans une enveloppe adressée à votre nom, et payer le timbre pour la France nous coûte 1,25 euros par numéro, ce qui nous oblige à vous demander une participation supplémentaire de 15 euros par an (douze numéros). L'abonnement papier coûte donc 19 euros (offre spéciale en format électronique), plus 15 euros, soit en tout 34 euros par an si vous décidez de payer avec le SEPA.  

Nous vous proposons aussi de recevoir Alternatif Bien-Être au format papier en Europe et dans le monde entier. Il faut alors compter un coût supplémentaire d'acheminement selon le pays dans lequel vous vous trouvez. 

Il nous est impossible de vous faire une offre plus honnête et plus avantageuse pour vous que celle-ci. Encore une fois, vous ne courrez pas le moindre risque en essayant. Rappelez-vous que plus de 200 000 lecteurs satisfaits lisent déjà Alternatif-Bien-Être et bénéficient chaque mois de ses conseils.  
 

Leur santé, leur vie s’améliorent, ils nous l’écrivent :

« Ayant travaillé comme infirmière pendant quarante ans et maintenant travaillant comme naturopathe, je ne peux que rendre hommage à l’équipe d’Alternatif Bien-Être. Je vous souhaite une longue vie fructueuse et que votre travail d’amour soit récompensé. Vos lettres m’aident beaucoup dans ma pratique. » Marie-José 

« Bonjour, je viens pour vous dire Merci en cette fin d’année. Vous ne travaillez pas pour rien et j’ai pensé qu’il serait bon que je vous le dise. Depuis longtemps je suis abonné à vos parutions. » Jean-Marc R. 

« A toute l’équipe, vous êtes formidable. Grâce à votre travail, j’ai amélioré considérablement ma santé physique et morale. Plus d’allergie au pollen, plus d’arthrose à la main droite, plus de constipation, plus d’insomnies, plus de sautes d’humeur, plus de vertiges en montagne (alors ça, c’est le plus incroyable)… Je m’arrête là, mais la liste est encore longue. » Christiane K. 

« Bonsoir, je tiens à vous faire part de ma satisfaction de la qualité de votre magazine Alternatif Bien-Être et de tout son contenu. C’est une vraie source d’informations et ensuite aussi une source d’inspiration et d’idées » Alain P. 

« Je suis abonné à Alternatif Bien-Être et je vous suis reconnaissant pour tout le travail très intéressant effectué sur la santé et les moyens naturels de la préserver. Mon grand-père était herboriste et m’a sensibilisé aux soins par les plantes. C’est donc avec grand intérêt que je lis vos publications. Encore merci pour votre excellent travail. Cordialement. » Jean-Luc C. 

« Merci pour ce cadeau inestimable que représentent toutes les informations que vous nous adressez… Je vous souhaite santé et longévité et une nouvelle année pleine de bonheur et de curiosité. » Michèle 

« Voilà des mois que je suis scrupuleusement vos dossiers traitant naturellement de différentes maladies même graves et ceci avec des résultats positifs. Ayant moi-même expérimenté des traitements médicamenteux relativement lourds et avec des effets secondaires, j’ai pu remédier aux symptômes de ma maladie en suivant vos conseils et en les remplaçant par des solutions simples et naturelles diverses ! » Joëlle 

« Je suis abonnée à plusieurs de vos revues (Alternatif Bien-ÊtrePlantes & Bien-Être, et les Dossiers de Santé et Nutrition)… Cela va faire quatre ans que je vous lis, et progressivement, tranquillement, patiemment, j’ai modifié mon régime alimentaire ; nous avons incorporé surtout la vitamine D3 et K2 MK7, et mon mari et moi sommes dans une forme qui commence à épater notre entourage. » Elisabeth 

« Mise en place d’un régime sans lait ni blé chez mon fils de 20 ans, gros épileptique, après avoir rencontré un médecin pratiquant la chrono-nutrition. Résultats spectaculaires. Mieux-être, crises passées de 4 par semaine à une par mois… On s’accroche à ce mode de soin qui donne de super résultats. » Caroline C. 

« Je tiens à vous rendre hommage pour le travail que vous effectuez pour le bien de tous ! Merci, c’est ce qu’on appelle vraiment de l’altruisme, ou « aimer son prochain » (…) C’est un vrai service que vous nous rendez avec vos articles. » Jean-Pierre 

Vous pourriez être comme eux dès la lecture de ce premier numéro, que je vous adresserai dans les plus brefs délais au format électronique si vous souhaitez faire l’essai. 
Profitez-en en cliquant ici ou sur le bouton ci-dessous.
 



A votre santé, 

Jean-Marc Dupuis